Hello !

Produits d’hygiène, Kea Kosmethik, zéro déchet : dentifrice, shampoing, déodorant…

Alors oui je sais qu’on est en mars, et que c’est tard pour vous parler du défi de l’année (comprendre à réaliser sur l’année). Mais janvier c’était un mois test, non ? Et février beaucoup trop court pour faire des choses, non ?

Bon ça c’est des excuses je crois bien …

En vérité, j’ai longtemps hésité à vous partager ça, à un inclure ça dans Kea Kosmethik. Je savais pas si ça “rentrait” dans ce que j’avais créé, si ça vous parlerai, si ça vous plairait.. Puis je me suis dit que je fais ce que je veux avec Kea Kosmethik puisque je l’ai entièrement créer et que ça me représente quand même !

Et puis je pense qu’il faut en parler et agir pour notre avenir !

Pourquoi faire ? Comment faire ? Par où commencer ? Pourquoi moi je m’y metterai ?

Zéro déchet : Qu’est-ce que c’est ?

Pour ceux qui ne sont pas sensibilisé au zéro déchet, comme son nom l’indique, c’est le fait de ne plus produire de déchet.

Pour moi, dans un premier temps, c’est aussi et surtout le fait de réduire au maximum ses déchets en commençant par de petites choses.

Pour ça, on applique les 5R :



Le défi

Je voulais me lancer un défi simple et réalisable par moi, comme par vous si vous voulez le suivre :

Remplacer 1 produit jetable par mois cette année !

12 produits en tout à remplacer, voire supprimer. Bon si vous voulez faire tout d’un coup ou en faire plus, ne vous gênez pas ! Je pense même que certains ne m’ont pas attendu et c’est temps mieux.

Alors je suis, de loin pas une pro et j’aurai pu m’y mettre plus tôt mais vaut mieux tard que jamais, non ?!

Comment faire ? Par quoi commencer?

Personnellement, j’ai eu du mal à mettre en place ce défi parce que je ne savais pas par où commencer. Du coup j’ai fais 3 choses pour me lancer :

La première c’est que j’ai fais liste de ce que je fais ou utilise déjà. Oui parce que je dis je sais pas par où commencer, mais j’ai commencé il y a 6/7 ans, mais aujourd’hui je stagne et je sais que je pourrai encore faire évoluer tout ça.

La deuxième c’est que j’ai noté, sur une journée (vous pouvez faire sur une semaine si vous voulez), chaque déchet qui est rentré dans ma poubelle.

La troisième c’est que j’ai essayé de regrouper mes idées par pièce de la maison et action que je réalise. Ce qui ressort, pour moi : cuisine, salle de bain et ménage.

Où j’en suis ?

Comme je disais plus haut j’ai commencé il y a 6/7 ans.

D’abord en utilisant moins de produits “chimiques” lors de mon ménage et dans mes produits cosmétiques.

Puis j’ai acheté des lingettes démaquillantes lavables et au même moment, j’ai découvert Béa Johnson.

J’ai donc commencer à appliquer les 5R autant que possible sachant que j’habite en appartement.

Refuser : Du coup j’applique au quotidien le fait de refuser, mes tickets de caisse ou encore les sachets lorsque je fais du shopping (ce qui arrive 1 fois dans l’année, peut être 2 quand je craque le seul pantalon que j’aime bien… mais en un sens, c’est refuser aussi non?!) ou encore mes courses.

Réduire : En faisant attention aux ingrédients de mes produits de ménage, et donc en utilisant des produits naturels, j’ai réduis le nombre de produits que j’utilise et ce qui en découle c’est la réduction du nombre d’emballage.

Réutiliser : Alors pour ça je crois que je réutilise à peu près TOUT et souvent pour des usages non prévus… Et ça depuis toujours !

Recycler : Ça je le fais au maximum et aussi depuis toujours. Chez mes parents, c’était moi la pro des bacs de tris.

Composter : Et bien ça c’est mon point faible… En appartement c’est pas évident. Il faudrait que j’achète un lombri-composteur mais où le mettre? Que faire du compost après?

Dans le tableau ci-dessous, j’ai également fait un “résumé” de ce que je fais/utilise et qui me permet de réduire mes déchets.

De manière général, il vaut mieux acheter local et en vrac. Et faire soi-même le plus possible la cuisine, ses produits ménagers, ses produits cosmétiques.

Qu’est ce que je vais faire ensuite ?

Et bien je fais finir les produits commerciaux que j’ai à la maison et les faire moi-même.

Je vais me servir du tableau que j’ai fais et je vais finir la colonne en cours, trouver des alternatives qui nous convienne et le plus dur pour moi c’est de changer nos habitudes de consommation dans la cuisine donc pour ça affaire à suivre !

Mon objectif cuisine !

Pour finir, dites-moi si vous allez suivre le défi et qu’est-ce que vous allez changer chez vous !

Si ça vous intéresse, je couds et vends des cotons démaquillants et des lingettes lavables.